Architecture Naturelle

Une architecture qui compose avec les éléments naturels, bioclimatiques, et qui évite toute artificialisation de son contexte, qui intègre son propre impact sur son environnement dès sa conception ; et non une architecture déracinée, qui s’impose en artificialisant son contexte.

Architecture Naturelle – Définition

L’architecture conventionnelle est uniquement artificielle : elle artificialise la lumière, la chaleur, la végétation, etc. Elle se positionne sur un site avec violence, sans entendre sa nature intrinsèque. Ces constructions se trouvent dans des champs ou dans des forêts rasées, s’ouvrent vers le froid, empêchent la circulation de la faune et de la flore, … faisant fi de toutes les opportunités du site à offrir un lieu favorable à la vie.

Nous serons particulièrement attentifs à développer un habitat naturel, c’est-à-dire à agir à minima sur le site, en l’artificialisant le moins possible, afin d’en faire ressortir au contraire le maximum de ressources naturelles abondantes et illimitées.