Architecture Collective

Une architecture qui favorise le partage entre ses usagers, le lâcher prise sur les besoins de contrôle, afin d’accueillir l’autre; et non une architecture au service de l’individualisme et de l’égo.

Architecture Collective – Définition

L’habitat individuel est la matérialisation d’une société individualiste. Or cet individualisme n’est défendable qu’au regard de l’économie : en séparant les voisins, les familles, les individus, les couples, … le nombre de consommateurs s’en trouve multiplié, et les industriels plus satisfaits. Cependant, cet individualisme n’a pas de sens dans une compréhension globale de la vie et du bonheur, car la possession ne nous rendra jamais plus heureux. Le partage quant à lui peut être une grande source de joie et une éthique concrète pour une société équitable.

Dans nos projets, nous serons particulièrement attentifs à sortir de nos croyances concernant le bonheur et la propriété privée, en développant notre conscience de la nature profonde de la propriété, de nos besoins de contrôler l’espace et le temps qui nous entoure. Nous favoriserons un habitat collectif, ouvert aux autres et à la nature, en apprenant à réduire notre tendance à vouloir tout contrôler, tout posséder.